Smartphone et image de marque : ne faites plus ces erreurs

Le smartphone est un outil de productivité de plus en plus utilisé dans le contexte professionnel. Cet objet physique matérialise beaucoup plus qu’un moyen de communication. Il renvoie une image de celui qui l’a confié ainsi que de celui qui l’utilise.

Dans cet article vous retrouverez les clés pour comprendre pourquoi et comment le smartphone constitue un véhicule important de l’image de marque d’une entreprise, que ce soit en interne ou en externe.

Ainsi, si vous êtes dirigeant, vous comprendrez l’importance du smartphone dans le développement de votre image de marque. Nous vous partageons aussi ici comment utiliser cela à votre avantage.


L’image renvoyée par le smartphone à l’externe

Un émetteur de message non-verbal

D’un point de vue extérieur, les personnes en contact direct avec les membres d’une entreprise vont pouvoir se faire une image de cette entreprise selon leurs perceptions : ce qu’elles voient et ce qu’elles entendent.

Les éléments visibles et visuels sont finalement assez peu nombreux : ordinateur (fixe ou portable), téléphone, voiture et locaux.

Ainsi, à l'instar d’une voiture de fonction, le téléphone professionnel participe à l’image véhiculée par l’entreprise à l’extérieur, que ce soit dans un environnement professionnel ou personnel.

Que penseriez-vous si un de vos amis vous montrait un téléphone professionnel visiblement très ancien et en mauvais état. Sans information supplémentaire, cela vous donnerait-il envie de travailler pour cette entreprise ?

Le téléphone professionnel est une véritable carte de visite de l’entreprise, influençant la vision de l’entourage proche, les clients et potentielles recrues et étendant d’autant le pouvoir de la marque employeur.

En effet, nous pouvons imaginer par exemple le cas d’un commercial en rendez-vous client :

  • Dans un premier cas, notre commercial dispose d’un iPhone 6 à l’écran cassé et visiblement usagé
  • Dans un second cas, notre commercial est équipé du dernier iPhone 12, équipé d’une coque et d’un verre trempé pour le protéger

Dans le premier cas, le client va faire le constat suivant :

“l’employeur est au courant du mauvais fonctionnement de l’appareil et ne fait rien pour le remplacer. Cela signifie donc qu’il laisse ses collaborateurs travailler dans de mauvaises conditions”.

et en tirer des conclusions pas forcément flatteuses :

Si cette entreprise est négligente sur la gestion de son matériel, que va-t-il en être de notre relation commerciale?
Je n’aimerais pas être à la place de ce commercial, ça ne donne pas vraiment envie de travailler dans cette entreprise

Vous l’aurez compris, un message non-verbal est communiqué auprès du client par le biais du smartphone.

Ainsi, à l’inverse, s’assurer que ses collaborateurs disposent d’un matériel en bon état envoie un message positif auprès des personnes externes.

Il en est de même dans la sphère privée. Entre amis ou en famille, on est tous amenés à poser son téléphone sur la table de l’entrée, de la salle à manger, de la chambre. Ces personnes-là ne verront probablement que cela de l’entreprise en question, rien d’autre. C’est donc une façon directe d’impacter l’image faite par l’entreprise aux proches de leurs collaborateurs.


L’image renvoyée par le smartphone en interne et pour le salarié

Le smartphone (tout comme les autres matériels listés plus haut) représente un lien physique matérialisant la relation entre l’entreprise et le salarié. Pour une partie importante des salariés, l’aspect matériel va caractériser la qualité de la relation qu’ils entretiennent avec leur employeur. Avoir du bon matériel équivaut à la preuve que l’employeur prend soin d’eux et de leur relation (comme peuvent l’être la communication, la rémunération, les moments de qualité en équipe entre autres). En somme, le salarié va se sentir traité par son entreprise comme son matériel l’est.

Derrière le matériel, il y a aussi la notion de service. Prenons un nouvel exemple, un salarié possède un smartphone qui n’a pas été renouvelé depuis 3 ans, alors même qu’il a remonté au service concerné que son écran était cassé, mais rien n’a été fait. Le message renvoyé ici est un manque de réactivité, un délaissement et un désintérêt des conditions de travail du salarié.

Par mimétisme, le salarié peut donc être inconsciemment tenté de reproduire ce comportement vis-à-vis de son employeur.

En plus du matériel en tant que tel, l’organisation du service pour gérer ce matériel (distribution, information, assistance, restitution) renvoie une image de la société en interne. Il est à rapprocher des autres fonctions transverses comme les RH, l’informatique ou les services généraux (qui sont souvent amenés à gérer les parcs de smartphones).

Il est donc fondamental de considérer le smartphone comme outil de productivité interne et de missionner une ou plusieurs personnes  pour gérer au quotidien les besoins des collaborateurs.


Quelques pistes pour utiliser le smartphone pour booster son image de marque

A ce stade de la lecture, certains d’entre vous ont déjà probablement quelques excuses pour n’avoir rien mis en place :

“Acheter des téléphones coûte très cher et impacte la trésorerie”

Pas nécessairement. Il existe des solutions pour étaler le financement des smartphones comme la location financière ou la location-gestion.

Par ailleurs, le coût du mal-être au travail est de 13 340€ par an et par salarié. Le coût d’un téléphone amorti sur 2 ans fait largement relativiser à côté de ce chiffre.  

“Je n’ai personne en interne pour gérer ça, chez nous on fait du BYOD”

Beaucoup de jeunes entreprises mettent en place le BYOD (Bring Your Own Device, utilisation du smartphone personnel en entreprise), par simplicité. C’est selon moi une fausse bonne idée (voir notre précédent article sur le sujet) et, en cas de compensation par l’entreprise, cela peut aussi représenter un risque de redressement URSSAF. Dans ce cas, le service qui n’est pas mis en place par l’entreprise doit l’être par les salariés : choix du bon modèle, achat de leur téléphone et accessoires, financement, réparation, choix du forfait approprié, assistance… Le salarié est ainsi livré à lui-même pour un outil qui est important dans son usage professionnel.

Pour aller dans la bonne direction et faire du smartphone un vecteur de satisfaction employeur (selon une étude de JD Power and Associates, les smartphones plus récents génèrent plus de satisfaction auprès de leurs utilisateurs), nous vous proposons quelques pistes :

Renouvelez régulièrement votre flotte afin d’éviter le matériel vieillissant

Un matériel plus vieux nécessitera plus de support et lassera les utilisateurs. Chez Strapp, nous conseillons à nos clients de le faire tous les deux ans au maximum. Vous pouvez envisager un renouvellement de toute la flotte d'un coup ou au fil de l’eau, cela demande une organisation différente.

Établissez des gammes de smartphones

Cela permet aux collaborateurs de choisir le smartphone qu’ils veulent. En donnant le choix, vous montrez que vous accordez de l’importance à vos salariés.

Faites en sorte que vos collaborateurs aient toujours du matériel fonctionnel

Fournissez du matériel de remplacement et faites réparer les appareils défectueux. Ainsi, ils seront toujours à même d’être performants dans leur activité et sentiront que leur entreprise prend soin d’eux. Cela n’empêche pas de les responsabiliser sur le soin qu’ils doivent prendre de leur appareil. Il vaut mieux prévenir que guérir.

Récompensez les collaborateurs

Certains de nos clients (dans des activités très spécifiques) adoptent même une politique de gamme pour récompenser les collaborateurs :

  • en fonction du poste occupé
  • en fonction de leur performance

Ce sujet est à manier avec prudence, attention au retour de bâton !

Valorisez vos anciens équipements

Au moment du renouvellement, vous pouvez permettre aux salariés de racheter leurs smartphones pour les offrir à leur conjoint(e), parent, enfants… L'environnement vous dira merci. Sur ce point, attention au prix de vente pour ne pas en faire un avantage en nature déguisé.


Ces quelques éléments (il y en a bien d’autres !) permettent vraiment d’utiliser le smartphone pour valoriser l’image de marque de l’entreprise. Il est nécessaire d’être organisé et cette gestion prend du temps au quotidien. Vous devez identifier la personne en interne la plus pertinente et disponible pour gérer ce sujet. En fonction de sa disponibilité, elle peut tout gérer ou faire confiance à un expert du sujet comme Strapp.

Strapp, le partenaire qui vous simplifie la téléphonie mobile. Un interlocuteur unique, réactif et un service de location-gestion innovant.