Bien s'organiser pour contrôler les pass sanitaires

Depuis le 11 Août, de nombreux lieux accueillant du public ont l'obligation de contrôler les pass sanitaires des personnes qu'ils reçoivent. Qu'est ce que le pass sanitaire ? Qui est concerné par ces mesures ? Comment contrôler les pass ? Comment s'équiper de smartphones pour contrôler les pass ? Nous vous aidons à y voir plus clair pour faire face à ces nouvelles pratiques.

Qu'est ce que le pass sanitaire ?

Le « pass sanitaire » consiste en la présentation, numérique (via l'application TousAntiCovid) ou papier, d'une preuve sanitaire, parmi les trois suivantes :

1. La vaccination, à la condition que les personnes disposent d'un schéma vaccinal complet et du délai nécessaire après l’injection finale, soit :

  • 7 jours après la 2e injection pour les vaccins à double injection (Pfizer, Moderna, AstraZeneca).
  • 28 jours après l'injection pour les vaccins avec une seule injection (Johnson & Johnson)
  • 7 jours après l'injection pour les vaccins chez les personnes ayant eu un antécédent de Covid (1 seule injection).

2. Le certificat de test négatif de moins de 72 heures

3. Le résultat d'un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement de la Covid-19, datant d'au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

Vous pourrez trouver plus de détails sur la définition exacte dans cet article sur le site du gouvernement.

Qui est concerné par ces mesures ?

Voici la liste des commerces et autres lieux concernés par le contrôle du pass sanitaire :

  • Chapiteaux, salles de théâtre, salles de spectacles sportifs ou culturels, salles de conférence ;
  • Salons et foires d’exposition (par hall d’exposition) ;
  • Etablissements de plein air y compris les parcs zoologiques, d’attractions et à thème ;
  • Stades, établissements sportifs, piscines, salles de sport ;
  • Grands casinos, salles de jeux et bowlings ;
  • Festivals assis / debout de plein air ;
  • Cinémas et théâtres
  • Monuments, musées et salles d’exposition
  • Bibliothèques, médiathèques (hors bibliothèques universitaires et spécialisées, BPI, BnF)
  • Compétitions sportives
  • Autres événements, culturels, sportifs, ludiques ou festifs, organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes.
  • Etablissements de culte pour les évènements ne présentant pas un caractère cultuel ;
  • Navires et bateaux, de type navires de croisière
  • Dans les discothèques, clubs et bars dansants.
  • Dans les fêtes foraines, à partir d’un seuil de 30 stands ou attractions.

A compter du 9 août, le « pass sanitaire » est étendu :

  • Aux activités de restauration commerciale (bars et restaurants, y compris sur les terrasses), à l’exception de la restauration collective ou de vente à emporter de plats préparés, de la restauration professionnelle routière (sur la base d’une liste validée par arrêté préfectoral) et ferroviaire, du room service des restaurants et bars d’hôtels et de la restauration non commerciale, notamment la distribution gratuite de repas ;
  • Aux séminaires professionnels. Pour ces derniers, un seuil à 50 personnes continuera de s’appliquer, et l’application se fera uniquement si ces séminaires ont lieu en dehors du site des entreprises.
  • Aux services et établissements de santé et médico sociaux pour les personnes accompagnant ou rendant visite aux personnes accueillies dans ces services et établissements (à l’exception des établissements et services médico-sociaux pour enfants, ou des résidences autonomie). Cette obligation sera levée évidemment dans toute situation d’urgence, ou pour la réalisation d’un test de dépistage. Aussi, les personnes qui ont un soin programmé à l’hôpital devront se munir d’un pass, sauf décision contraire du chef de service [ou autre autorité] si l’exigence du pass est de nature à empêcher l’accès aux soins du patient dans des délais utiles à sa bonne prise en charge
  • Aux déplacements de longue distance par transports publics interrégionaux, sauf en cas d’urgence faisant obstacle à l’obtention du justificatif. Cela concerne donc les vols intérieurs, trajets en TGV, Intercités et trains de nuit et les cars interrégionaux non conventionnés. Les autres modes de transport, notamment transports en commun, sont exclus de l’application du pass ;
  • Aux grands magasins et centres commerciaux de plus de 20 000m², sur décision du préfet du département, lorsque leurs caractéristiques et la gravité des risques de contamination le justifient, dans des conditions garantissant l’accès des personnes aux biens et services de première nécessité ainsi qu’aux moyens de transport accessibles dans l’enceinte de ces magasins et centres. Le contrôle sera fait à l’entrée du centre commercial, et non au niveau de chaque enseigne dans le centre.

Comment contrôler les pass ?

Le contrôle du pass sanitaire s'effectue grâce à un smartphone iOS (iPhone) ou Android (Samsung, Xiaomi...). Pour contrôler la validité d'un pass, la personne réalisant le contrôle doit télécharger l'app TousAntiCovid Verif.

Voici les liens pour télécharger l'app sur les différents magasins :

Ensuite, il faut ouvrir l'application sur le téléphone concerné puis scanner le QR code présenté par la personne contrôlée. Ce QR code est accessible depuis l'application TousAntiCovid, dans la rubrique des certificats.

Astuce : Pour gagner du temps lors des contrôles, vous pouvez indiquer aux personnes qu'il est possible d'ajouter directement le QR code sur l'écran d'accueil du smartphone, voir notre article sur le sujet.

Une fois le scan du QR code effectué, l'application affiche si le certificat est valide ou non. L'application affiche aussi les informations sur le patient, afin de pouvoir valider qu'il s'agit bien de la personne que vous avez en face de vous.

Comment s'équiper de smartphones pour contrôler les pass ?

Pour contrôler les pass sanitaires, il est nécessaire d'avoir des smartphones. Plusieurs solutions s'offrent à vous :

  1. demander aux personnes devant contrôler les pass sanitaires d'utiliser leurs smartphones personnels
  2. acheter des smartphones spécifiquement pour l'occasion
  3. louer des smartphones grâce à notre offre de location-gestion sans engagement

On vous en dit plus sur les avantages et inconvénients de ces 3 possibilités.

1. Demander aux personnes devant contrôler les pass sanitaires d'utiliser leurs smartphones personnels

Cette solution est certes la moins coûteuse mais elle n'est pas très en phase avec la loi, nécessite d'être très organisé et n'emportera pas l'adhésion de vos salariés. En effet, la loi impose de fournir aux salariés le matériel pour leur permettre de réaliser leurs missions. Est-ce que le contrôle des pass sanitaires fait vraiment partie des missions sur les fiches de postes de vos salariés, on vous laisse juge sur ce point. En tout état de cause, vos salariés n'ont peut-être pas le matériel adapté et n'auront probablement pas envie d'utiliser leur matériel personnel pour scanner des pass à longueur de journée.

2. Acheter des smartphones spécifiquement pour l'occasion

Pour cette solution, vous devrez vous poser un certain nombre de questions : quels modèles de smartphones ? Comment financer cet investissement ? Pour combien de temps allez-vous en avoir besoin ? C'est donc un sujet de plus à gérer pour s'équiper, sans garantie de faire le bon choix. Au niveau budget, vous pourrez compter sur un budget autour de 200€ par smartphone.

3. Louer des smartphones

Chez Strapp, notre mission est de simplifier la téléphonie mobile des entreprises et notamment la gestion du matériel. C'est tout naturellement que nous avons décidé de créer une offre de location de smartphone sans engagement pour contrôler les pass sanitaires. Une offre simple, des tarifs simples :

  • De 1 jour à 1 mois d'abonnement : 59,99€
  • les mois suivants : 9,99€
  • option abonnement Internet à partir de 9,99€ / mois

Vous voulez en savoir plus ? Demandez une offre de devis depuis le formulaire à la fin de cet article.

Comment gérer le matériel ?

Une fois équipés, vous allez devoir gérer le matériel qui sert à contrôler les pass sanitaires. Voici quelques recommandations pour être bien organisés :

  • confiez les terminaux à des personnes ou sur des postes (agent d'accueil) pour que le terminal soit bien à chaque instant sous la responsabilité de quelqu'un. Cela évitera les pertes et les casses
  • équipez vos terminaux de coques et verre trempés pour éviter les casses
  • en fin de service, assurez vous que les terminaux sont stockés à un endroit bien identifié
  • rechargez le téléphone régulièrement pour éviter de vous retrouver sans batterie en plein rush
  • désinfectez-le régulièrement
  • formez vos équipes à l'utilisation du smartphone et de l'application TousAntiCovid Verif

Nous espérons que cet article vous a permis d'y voir plus clair et de vous organiser au mieux pour contrôler les pass sanitaires au sein de votre établissement. Bon courage à tous !

Vous devez vous équiper de smartphones pour contrôler des pass sanitaires ? Recevez immédiatement votre devis.